Quel est le rapport de l’anthroposophie à ses champs d'application, en particulier à la pédagogie Steiner-Waldorf ? Comment la pratiquer, faire évoluer et renforcer avec une approche scientifique afin qu’elle irrigue la pratique. Lire la suite

L’anthroposophie dérange souvent par sa prétention à la scientificité. Il semble que beaucoup d’incompréhension règne sur ce sujet. En 2016, Peter Heusser de l'Université de Witten/Herdecke a publié le livre «Anthroposophy and Science, an introduction».

Lire la suite
Une incompréhension courante vis-à-vis de l’œuvre de Rudolf Steiner concerne la signification du mot « esprit ». Wolfgang Schad éclaire le concept et aide à se former une représentation plus réaliste de l’esprit dans son livre Rudolf Steiner et sa relation à la science (Éditions Triades, 2016) dont nous publions ici un extrait. Lire la suite

Peut-on affirmer que l’anthroposophie n’a aucune base scientifique et que ses applications, comme la biodynamie ou la médecine anthroposophique, ne produisent aucun effet mesurable ? Pas si l’on s’en tient aux faits, comme le montre Louis Defèche sur la base d’une documentation approfondie.

Lire la suite
Comment vivre avec le monde numérique? Depuis l'ère moderne, nous sommes entourés de machines qui sont devenues des réseaux informatiques et constituent aujourd'hui tout un monde numérique dans lequel nous passons une partie de notre vie. L'article suivant, extrait du dernier livre de Robin Schmidt paru en français, propose de jeter un regard sur cette nouvelle situation de l'humanité, du point de vue de la science de l'esprit anthroposophique. Lire la suite

Bodo von Plato nous mène ici sur le chemin d'une pratique méditative qui se déploie dans l'amour du connaître, l'amour de la concentration, la contemplation et la conversation spirituelle. Un éclairage sur la méditation du point de vue de l'anthroposophie.

Lire la suite
Sans un œil qui voit, pas de phénomène lumineux. La lumière n’appartient pas à un monde extérieur objectif, mais plutôt au monde intérieur objectif de l’être humain qui voit. Ce changement de paradigme remet en cause l’image matérialiste d'un monde donné en tant qu'objet. Par Hans-Christian Zehnter. Lire la suite