La science de l’homéopathie

L’homéopathie n’est pas qu’un placébo : elle est réellement efficace. Son principe d’action est compréhensible à la lumière des connaissances scientifiques actuelles et elle ouvre des perspectives d’avenir, tant en science qu’en médecine. Un documentaire sur les principes d’action de l’homéopathie avec Pr. Luc Montagnier, Dr. Béatrice Milbert, Dr. Albert-Claude Kemoun, Pr. Marc Henry. [regarder la vidéo]


Qui s’intéresse de plus près à la question de l’homéopathie peut se rendre compte que les croisades qui sont actuellement menées contre elle montrent simplement que certains scientifiques ne veulent pas réviser leur conceptions réductionnistes. En effet, nombre études menées récemment indiquent l’efficacité de l’homéopathie et son principe d’action. Même s’il reste beaucoup de choses à découvrir, une voie est d’ores et déjà ouverte.

Mais alors, pourquoi tant d’acharnement ? Il est possible de regarder dans deux directions. Tout d’abord, pour comprendre l’homéopathie, il faut sortir d’une conception matérialiste de la science et devenir capable de comprendre la matière autrement que comme un amas de particules. Or, la physique quantique a montré depuis longtemps que la simple théorie de la particule ne tient pas. Mais les habitudes de pensée sont tenaces et notre société hyper masculinisée ne sort pas facilement de la seule croyance dans l’efficacité par la force, par la puissance et la quantité de matière. Une action basée sur la qualité, la douceur et la stimulation est encore souvent moquée comme une « fantaisie ». Le « machisme » ne s’exprime pas seulement dans les relations de couple, mais aussi dans le rapport à la nature, dans la manière de penser la vie, la santé et la science,.

Deuxièmement, sachant qu’il a été démontré que l’homéopathie permet une réduction du coût de la médecine –, il est probable que la reconnaissance de l’homéopathie ne plaise pas à tout le monde dans la sphère économique. Il ne s’agit ici que de présomptions, mais elles semblent tout à fait réalistes. Si l’on associe les tendances intellectuelles matérialistes avec les intérêts économiques en jeu, on peut comprendre pourquoi une telle croisade contre l’homéopathie est lancée. Il serait bon que l’objectivité et l’ouverture d’esprit retrouvent à nouveau toute leur place dans les sciences.

Print Friendly, PDF & Email

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.