Le revenu du base : une impulsion culturelle

Dans un monde dominé par la productivité, la rentabilité, n’est-il pas temps de redonner leur place à d’autres valeurs humaines ? L’impératif économique ne peut asservir indéfiniment la société sans conduire à la destruction de la nature et de l’être humain. Ne faut-il pas financer l’être humain parce qu’il est un être humain, en priorité et en confiance ?

Print Friendly, PDF & Email

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire aussi
Jean-Michel Florin
Soigner la Terre avec l’agriculture biodynamique
Lettre d’ÆTHER

Recevez les nouveaux articles dans votre boîte mail. La lettre d’æther paraît environ chaque mois.

close-link