Weleda s’exprime sur l’homéopathie

Le président de Weleda France a rédigé quelques lignes pleines de bon sens. Elles apportent un peu de clarté dans l’actuel débat sur l’homéopathie.


En lisant la lettre ouverte de Florian Petitjean (lien ci-dessous), il apparaît que les idéologies ne sont pas du côté des homéopathes. Eux se basent sur une approche nuancée, sans fanatisme, sur une pratique et des recherches proches du réel. Au contraire, l’idéologie est plutôt du côté de ses opposants farouches qui, parce que cette médecine complémentaire ne correspond pas à leur conception du monde, veulent inciter l’État à prendre des mesures rétrogrades.

Freiner le développement de la pratique, de l’enseignement et de la recherche en homéopathie, ce serait d’abord décevoir les attentes d’une grande partie de la population. De plus, ce serait saper une économie florissante. Et enfin, ce serait freiner l’évolution de la médecine vers une approche de plus en plus intégrative. L’avenir n’est pas dans l’unilatéralité. Il est évident que les approches conventionnelles doivent s’accompagner de méthodes préventives et douces. Un patient accompagné sur le long terme et par des voies naturelles, c’est une médecine moins couteuse et une meilleure santé.

Print Friendly, PDF & Email
Lettre d’ÆTHER

Recevez les nouveaux articles dans votre boîte mail. La lettre d’æther paraît environ chaque mois.

close-link