La parole aux vignerons !

L’été de 2018 fut particulièrement chaud et ensoleillé pour la commune de Lavaux en Suisse, juste à côté de la ville de Lausanne, où de nombreux vignerons sont installés. Les trois soleils l’ont rechauffés : l’astre, celui du reflet du lac et celui de la pierre.


Avec le film documentaire « Les trois soleils de Lavaux » les réalisateurs Adrien Pisler et Johann Pelichet nous invitent à suivre le cycle annuel de ces vignobles lors de la saison 2018-2019. La plupart d’entre eux pratiquent le bio ou la biodynamie. “Le vin c’est ce que la vigne raconte : elle raconte le monde de l’hospitalité, où chaque insecte et chaque plante a droit d’exister, où tout le monde s’éclate de joie” est persuadé le vigneron Gilles Wannaz, vigneron du Domaine Wannaz pour qui c’est une des raisons de s’abstenir de produits chimiques. Le film nous transmet la chaleur de cet été-là, nous transporte entre les vignes où le raisin prend forme et dans les caves où le vin naîtra, le tout dans une intimité touchante. En plus des images qui sont perméables à la sensorialité de tout le processus, une autre chose encore fait plaisir : on laisse les vignerons s’exprimer de manière authentique et sincère au sujet qui leur tient au cœur : leur terroir.

Chaîne YouTube selwat x « Les trois soleils de Lavaux », film d’Adrien Pisler et Johann Pelichet. Images : Cadres du film.

Le texte originellement paru das Das Goetheanum

%d blogueurs aiment cette page :